Que faire en cas de contrefaçon ?

Le secteur de l’équipement de la personne est le plus concerné par les affaires de contrefaçon. Si la contrefaçon de produits de marque nuit aux entreprises qui ont investi dans les marques concernées, elle peut aussi vous porter préjudice.
Vous pouvez en effet être trompé sur la qualité et l’origine des produits proposés. Certains d’entre eux peuvent aussi se révéler non conformes à la réglementation, voire dangereux. Les contrefacteurs n’effectuent pas les contrôles préalables à la mise sur le marché. Ainsi, par exemple, des vêtements destinés à être en contact avec la peau peuvent contenir des substances dangereuses et interdites (colorants azoïques), des lunettes de soleil non conformes aux règles de sécurité, peuvent ne pas garantir une protection adaptée.

Ce contenu a été publié dans Les fiches pratiques de la concurrence et de la consommation. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.