La commercialisation des produits en cuir ou imitant le cuir

La commercialisation des produits en cuir ou imitant le cuir est encadrée par le décret n° 2010-29 du 8 janvier 2010 (les articles chaussants ne sont pas concernés par ce décret). Pour vous, c’est une assurance de transparence.
Le décret prévoit des mentions obligatoires lisibles et indélébiles sur l’étiquetage. Il s’agit notamment de la dénomination des matières premières, de l’identification du fabricant, ou du distributeur, de la désignation de l’animal ou de l’espèce animale mais également du type de finition.
L’utilisation de pictogrammes (cf. infra) est possible, afin de remplacer certaines mentions, mais ce choix est laissé à la l’initiative du professionnel.

Ce contenu a été publié dans Fiche pratique Centre Européen des Consommateurs France. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.